jeudi 5 mai 2011

Mademoiselle de Maupin de Théophile Gautier

On fête cette année le bicentenaire de la naissance de Théophile Gautier, c'est donc l'occasion d'un certain nombre de rééditions, romans et nouvelles du maître, de manifestations et de publications sur l'auteur. L'école des loisirs participe à ce mouvement en proposant une édition abrégée de Mademoiselle de Maupin. On ne peut que saluer l'audace de l'éditeur, ce roman de Gautier ayant toujours été entaché d'un parfum de scandale.
Une grande liberté formelle préside à l'organisation d'un roman qui se veut épistolaire épistolaire, sans s'astreindre néanmoins aux impératifs du genre, les lettres sont en réalité de longues confessions qui autorisent toutes sortes de digressions.
Les premières lettres risquent de paraître bien longues au collégien d'aujourd'hui qui ne percevra sans doute pas l'ironie du romancier. D'Albert, auteur et héros de ces lettres, cherche l'amour, le trouve s'en fatigue et le retrouve.
La deuxième partie plus rythmée donne la parole à mademoiselle de Maupin qui, déguisée en homme, suscite l'amour chez les deux sexes avant de disparaître. Le roman qui prend alors des allures de roman d'aventures ou de cape et d'épée et s'enveloppe d'une tonalité coquine suscitera certainement l'intérêt et pourra même étonner par la liberté de ton qui s'y affirme. Excellente idée donc que cette édition abrégée de Mademoiselle de Maupin, dont la lecture conviendra toutefois mieux aux lycéens.
La fameuse préface qui dénonce l'ordre bourgeois et annonce l'engagement futur de Gautier dans une défense de "l'art pour l'art" constitue pour les lycéens un excellent angle d'attaque pour aborder les problématiques littéraires des programmes de seconde et première.

Le site Théophile Gautier : http://www.theophilegautier.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire