mardi 8 mars 2011

Le Livre de la Jungle

Si l'on en croit Italo Calvino, le classique est "un livre dont tout le monde parle mais que personne n'a lu". On dirait presque, qu'il a posé cette définition en se fondant sur le chef d'oeuvre de Kipling, republié par l'école des loisirs, il y a deux ans.
A ceux qui pensent que Baloo est un ours qui aime le jazz et les bananes ou que Kaa est ce python ridicule qui glisse des arbres pour se transformer en corde à noeuds, on conseillera de lire ces Livres de la Jungle - il y en a deux : Le livre de la jungle, 1894 et Le second livre de la jungle, 1894 (1) - que Kipling écrivit dans la froidure du Vermont au cours de son séjour aux Etats Unis entre 1892 et 1894.
Si Mowgly est bien adopté par les loup, les huits nouvelles qui constituent son histoire n'ont que très peu à voir avec le cartoon endiablé de Disney. Mowgly est certes le héros de ces nouvelles, fort de l'enseignement de Baloo, des conseils avisés de Bagheera et de l'expérience du python Kaa, il n'a de cesse d'affronter la mort qui rode partout; aussi bien dans la jungle que chez les humains dits civilisés. De cet âge d'or que représente la Jungle à cet univers des hommes qu'il réprouve mais vers lequel il lui faudra aller, Mowgly effectue tout un cheminement qui pourrait être celui de tout homme ou de l'humanité en général. Outre sa dimension initiatique et philosophique, la fiction de Kipling est servie par une écriture génialement poétique qui, à elle seule vaut qu'on se replonge dans ce chef d'oeuvre.


(1) Il s'agit de recueils de contes très divers qui n'ont pas seulement Mowgly pour héros, l'adaptation de l'école des loisirs a judicieusement choisi de ne retenir, dans cet ouvrage que les contes ayant Mowgly pour héros.

On pourra compléter cette lecture par Dans la jungle (In the rookh, nouvelle antérieure aux Livres de la Jungle et qui pour la première fois mettait en scène Mowgly, elle est publiée dans la collection Rivages poche / Petite Bibliothèque.