samedi 24 septembre 2011

La question sur corpus

1/ Structure de la réponse
La question sur corpus n’appelle pas un travail formel particulier.
Il est bon néanmoins de reformuler la question ou la problématique dans un premier paragraphe puis de rédiger se réponse en conservant à l’esprit l’idée que le paragraphe constitue une unité structurante.
Chacun de vos paragraphes développera un argument étayé d’un ou plusieurs exemple(s). Une reformulation, une citation, une analyse à propos d’un aspect particulier des textes évoqués constitueront ces exemples.
Il n’est pas interdit d’évoquer les textes du corpus successivement, à condition, bien évidemment que votre développement tienne compte de la question.
Un développement qui privilégierait des axes de comparaisons comme fondements de ses paragraphes sera néanmoins valorisé par les correcteurs.
2/ Travail préparatoire
Lire avec attention les textes, et s’assurer que la question a bien été comprise.
Prévoir la ph(r)ase d’introduction pour montrer que la question a été prise en compte et ordonner les arguments qui vont être développés, privilégier, autant que faire se peut, les éléments de comparaison.
Ne traiter les documents de manière successive que si la question l’autorise.

mardi 20 septembre 2011

Fumée de Théophile Gautier


Là-bas, sous les arbres s’abrite
Une chaumière au dos bossu;
Le toit penche, le mur s’effrite,
Le seuil de la porte est moussu.

La fenêtre, un volet la bouche;
Mais du taudis, comme au temps froid
La tiède haleine d’une bouche,
La respiration se voit.

Un tire-bouchon de fumée,
Tournant son mince filet bleu,
De l’âme en ce bouge enfermée
Porte des nouvelles à Dieu.

Emaux et Camées, 1851.