dimanche 28 février 2010

Du bon usage du correcteur orthographique

Faisons un petit test : Vous sélectionnez, copiez puis collez le petit extrait d'Harry Potter ci-dessous, sur un document OpenOffice. Le texte contient vingt-huit fautes qu'à une première lecture le logiciel de correction ne corrige pas. Si vous demandez une correction orthographique, le logiciel repère certaines fautes mais ne vous propose pas nécessairement la bonne correction en premier choix.
Moralité : il vaut mieux faire confiance à ses propres capacités qu'au correcteur d'un logiciel de traitement de texte.


Le basilic avançais ver Harry, il entendait sont corp pesant rampé sur le sol poussiéreus. Les popières toujours fermés. Harry couru à l'aveuglète en suivant le mur, tes mains tendus devant lui. Jedusor éclatat de rire. Harry trébuchat. Il tombat brutalement sur le sol de pierre et sentit le goût du sans. Le serpent n'étez qu'à quelques mètres de lui, il l'entendait approché.
Il y eu alors un siflement sonore au-dessus de sa tête, comme si le serpent s'étais mis à craché, puis quelques chose de lour le frappa en le projettant brutalement contre le mur. Il s'attendez à sentir les crochès du reptile s'enfoncé dans son corp, mais il entendit d'autres sifflements furieus et des mouvements frénétics entre les pilliers.
J.K. Rowling, La Chambre des secrets, Folio-junior.

Les correcteurs s'améliorent, word 2010, propose désormais immédiatement la correction idoine pour les mots en rouge. Mais, regardez bien, il reste un nombre de fautes assez conséquent : (mars 2012)

Le basilic avançais ver Harry, il entendait sont corp pesant rampé sur le sol poussiéreus. Les popières toujours fermés. Harry couru à l'aveuglète en suivant le mur, tes mains tendus devant lui. Jedusor éclatat de rire. Harry trébuchat. Il tombat brutalement sur le sol de pierre et sentit le goût du sans. Le serpent n'étez qu'à quelques mètres de lui, il l'entendait approché.
Il y eu alors un siflement sonore au-dessus de sa tête, comme si le serpent s'étais mis à craché, puis quelques chose de lour le frappa en le projettant brutalement contre le mur. Il s'attendez à sentir les crochès du reptile s'enfoncé dans son corp, mais il entendit d'autres sifflements furieus et des mouvements frénétics entre les pilliers.
J.KRowlingLa Chambre des secretsFolio-junior

2 commentaires:

  1. j'arrête de lire ce texte parce que même moi qui suis un cas orthographique ça me fait mal aux yeux... -_-""

    RépondreSupprimer