lundi 1 novembre 2010

Chronologie d'Hoffmann

1776: Naissance d’Ernst Theodor Wilhelm Hoffmann à Königsberg (aujourd’hui Kaliningrad) en Prusse.
1778: Séparation des parents, le petit Ernst Theodor suit sa mère qui retourne vivre dans sa famille, chez les grands-parents Dörffer. Son éducation est prise en charge par l’oncle Otto-Wilhelm que l’enfant déteste.
1786: Rencontre, au collège, de Theodor Hippel, solide éducation littéraire et musicale.
1793: Hoffmann est étudiant en droit à l’université de Königsberg.
1794: Premières compositions musicales. Mort de sa mère
1796: Le masque, qui ne trouvera ni éditeur ni metteur en scène. Hoffmann réussit l’examen d’assesseur.
1800-1802: Nommé à Posen en Silésie, ville polonaise , mariage avec Michaëlina Rohrer. Vie de dissipation dans les tavernes de la ville.Hoffmann diffuse des caricatures du commandant de la garnison de Posen, il est muté à Plock, au fin fond de la Pologne.
1804-1806: Nommé à Varsovie. Naissance d’une petite fille, Cécile. L’invasion française fait perdre à Hoffmann son emploi.
1807: Année d’errance et de privation à Berlin, la petite Cécile décède.
1808-1813: Directeur musical du théâtre de Bamberg. Hoffmann tombe amoureux de Julia Marc mais la jeune femme, obéissant à ses parents, se marie à un marchand berlinois. Hoffmann entame la rédaction de ses contes, se fait de nouveaux amis : le marchand de vin, Kunz, qui va devenir son éditeur et le docteur Marcus qui l’initie aux théories du magnétisme de Messmer.
1814: Hoffmann, grâce à Hippel, obtient un poste de conseiller à la cour de Berlin. Il rencontre les écrivains romantiques de son temps (Chamisso, Arnim, La Motte-Fouquet) et fondera, avec ces derniers, la joyeuse confrérie des « frères Saint-Sérapion. Publication du recueil, Fantaisies à la manière de jacques Callot.
1815:Parution des Elixirs du diable, roman gothique.
1816: Son opéra, Ondine, inspiré du conte de La Motte-Fouqué, inspiré du conte de La Motte-Fouqué, est joué au théâtre de Berlin qui brûle quelques semaines après les premières représentations.Rédaction avec Contessa et La Motte-Fouqué des Kinder Märchen (Contes pour enfants) parmi lesquels figure Casse-Noisette et qui obtiendra un véritable succès.
1817:Publication des Contes nocturnes, parmi lesquels "L’Homme au sable"et le "Violon de Crémone"
1818-1822:Hoffmann rassemble l’ensemble de ses contes sous le titre des Frères Sérapion. Il entame la rédaction du Chat Murr en 1819.
1822: Pour s’être attaqué au chef de la police, Kamptz dont il juge les méthodes brutales et indignes, Hoffmann est démis de ses fonctions de magistrats. Gravement malade, il succombe aux atteintes de la syphilis en juin. Son dernier conte, La Guérison, parait quelques jours après sa mort.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire